Démarche

 

Depuis plusieurs années, l’artiste utilise l’image de la feuille de papier comme vecteur dans son travail, s'attaquant aux tensions résultant de l'ambiguïté de la représentation. Il canalise cela dans des dessins et des sculpture poétiques, intrigants, trompeurs et parfois humoristiques, qui suscitent des questionnements sur la complexité de la perception en relation avec les modes de réalisation.

 

Ses oeuvres, travaillés le plus souvent selon une approche du trompe-l'œil et de l’anamorphose, surgissent d’un lent processus d’observation qui ralentit la fabrication de l’image où la notion de temps se confond entre sujet et surface.

 

L’artiste développe sa pratique comme un grand laboratoire de dessin; il ne considère pas le papier comme une surface à deux dimensions, mais plutôt comme un matériau pouvant devenir partie intégrante du processus de composition picturale.